Les recherches spatiales

L’INSU, au sein du CNRS, est le porteur principal de la recherche spatiale française dans le cadre de l’accord-cadre CNES/CNRS unifiant les efforts des deux organismes dans le domaine de la recherche sur l’environnement terrestre et sur l’univers au-delà de la Terre.

Dans ce contexte, le CNRS assure la mise en œuvre des grands programmes définis et soutenus par le CNES que ceux-ci soient des programmes propres au CNES, en lien avec ceux de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) ou encore liés à des accords bilatéraux, notamment avec la NASA.

Il en résulte une série de projets, appelés projets scientifiques spatiaux conjoints, qui concernent d’une part le développement d’instrumentation embarquée à bord de satellites, de sondes interplanétaires ou de ballons, d’autre part le développement de méthodes innovantes d’analyse d’observations (en astronomie-astrophysique comme pour l’observation de la Terre), et enfin l’exploitation de ces observations à des fins d’avancée des connaissances jusqu’aux limites de l’observable et du quantifiable.


La mission Rosetta. Crédit : Spacecraft: ESA–J. Huart, 2014; Comet image: ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA.