Structures

L’organisation en Unités Mixtes de Recherche (UMR), structures classiques des laboratoires au sein du CNRS, est complétée à l’INSU par une organisation territoriale originale portée par les Observatoires des Sciences de l’Univers (OSU).

Chargés de la conduite des Services Nationaux d’Observation, les OSU jouent un double rôle d’École dans les structures universitaires et de Fédération de Recherche, leur permettant ainsi d’être visibles, efficaces et fédérateurs au niveau d’un site. Trois OSU sont des établissements autonomes.

Ce rôle de fédération s’accompagne d’une forte mutualisation des moyens humains et techniques. De fait, la quasi-totalité des UMR de l’INSU sont actuellement regroupées au sein d’un réseau de 24 OSU permettant ainsi un fort ancrage au sein des établissements d’enseignement supérieur, facilitant les développements des relations recherche/formation, incitant au développement des échanges entres les domaines de l’INSU et aux frontières avec d’autres domaines (physique des particules, écologie, sciences biologiques, physique des matériaux, ...).

Cette organisation territoriale en OSU s’inscrit dans la politique nationale des grands sites académiques portée par les COMUE et les IDEX. Elle facilite la coordination régionale d’actions de recherche et de formation en sciences de l’univers et de la planète.

Quelques unités de service viennent compléter ce dispositif, notamment la Division Technique de l’INSU, et l'unité SAFIRE qui apporte des compétences techniques communes d’une part pour la conception et le développement d’instruments qui répondent aux besoins d’observation et d’autre part pour la gestion de parcs instrumentaux destinés à des mesures de terrain.