Outils

Une partie croissante des mesures permettant de comprendre l’univers dans sa globalité nécessite des systèmes d’observation de grande envergure par leurs dimensions, ou par l’étendue de leur déploiement ou encore par la complexité de leur instrumentation. De plus, les objectifs de recherche nécessitent souvent d’observer l’environnement sur plusieurs années ou plusieurs décennies. Le développement de cette instrumentation et sa mise en œuvre nécessitent l’engagement dans la durée d’équipes de techniciens et d’ingénieurs ayant une expertise pointue.

Pour répondre à ces enjeux, l’INSU développe ses actions à plusieurs niveaux :

Les données produites par ces dispositifs expérimentaux représentent des volumes très importants, elles doivent être conservées sur de longues périodes notamment pour pouvoir analyser les évolutions temporelles et doivent être accessibles à toute la communauté académique. Pour cette activité de gestion et de valorisation des données, l’INSU met également en place une approche multiple :

  • labélisation de centres de données liés aux SNO,
  • pilotage de grandes infrastructures sur les données d’astronomie (Centre de données de Strasbourg reconnu comme TGIR,...),
  • co-construction avec ses partenaires, de grands pôles de données sur le système Terre (Aeris, Odatis, Theia, Form@Ter).