I-4 : KARST (réseau national d’observation des hydrosystèmes karstiques)

L'objectif du SO KARST est d'acquérir et mettre à disposition de la communauté scientifique les données nécessaires et pertinentes pour la compréhension du fonctionnement des hydrosystèmes karstiques, depuis l'échelle du bassin versant jusqu'à celle des différents compartiments hydrologiques/hydrogéologiques. Le réseau s'appuie sur les forces d'observation et de recherche sur le karst permettant ainsi de comparer, mutualiser et unifier les approches (outils, méthodes, concepts).

Le rôle du karst dans le cycle hydrologique est estimé d'un point de vue quantitatif et qualitatif, les problématiques abordées concernant notamment i) les mécanismes de transfert et de transport, ii) les liens entre structure géologique et écoulements, iii) la sensibilité de la ressource karstique face aux changements globaux.

Le développement d'approches de traitement numérique et statistique de données, de méthodes d'investigation géophysique et de modélisation est considéré comme un élément important venant renforcer l'activité centrale d'acquisition de données.

OSU responsable :

OSU OREME (Observatoire de Recherche Méditerranéen de l'Environnement)

Implantation des sites :

KARST est constitué d'un panel représentatif des différentes typologies d'environnements carbonatés karstiques, tant sur le plan physiographique (plaine, causse, montagne, littoral) que géologique (craie, calcaire, dolomie), dans des contextes climatiques distincts (sites en climat méditerranéen, océanique ou continental, avec ou sans régime nival) en domaine urbain, périurbain, ou rural.

Paramètres mesurés :

  • Variables hydrologiques (précipitations, débits et niveaux d'eau aux exutoires karstiques ainsi que dans les différents compartiments du karst
  • Variables physico-chimiques (conductivité électrique, température, turbidité, pH, fluorescence naturelle)

La stratégie d'observation est renforcée i) par la mesure systématique de variables géochimiques sur certains sites (ions majeurs, éléments traces, isotopes de la molécule d'eau et de certains éléments (C, Sr, B, Li), carbone organique total, gaz dissous), ii) par la mise en œuvre et le développement de techniques géophysiques pour une meilleure appréhension du lien données-modèles.

Base de données :

Après traitement et validation, les données sont accessibles depuis un portail comprenant les métadonnées de chacun des sites (norme iso 19115), la bancarisation étant assurée par chacun des différents sites.

Autres organismes impliqués :

OMP, OSU PYTHEAS, OSU THETA, OSUC, BRGM, Laboratoire METIS, Laboratoire M2C, Laboratoire EMMAH, Laboratoire I2M GCE

Appartenance à des réseaux internationaux :

Collaboration avec l'Université de Floride sur les dynamiques d'interactions Karst/Rivière, l'Université du Texas à Austin sur la réponse des grands aquifères karstiques aux changements globaux, le Karlsruhe Institute of Technology (KIT) sur la recharge artificielle liée aux barrages en région karstique. Appartenance au SOERE RBV

Site web : http://www.sokarst.org