Christine JOBLIN reçoit la médaille d'argent 2015 du CNRS

Chercheuse en astrophysique

Jeudi, 31 décembre 2015

Les recherches de Christine Joblin se situent à l’interface de l’astronomie, de la physique et de la chimie. En combinant expériences en laboratoire et observations à l’aide de grands télescopes, elle étudie le cycle des plus fins constituants de la matière cosmique. Elle est ainsi parvenue à préciser les propriétés des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) dans le milieu interstellaire et les environnements stellaires. Peu de temps après son arrivée au Centre d’étude spatiale des rayonnements de Toulouse, en 1995, Christine Joblin met progressivement en place le dispositif expérimental PIRENEA dédié à l’étude de nouvelles espèces astrochimiques. Une initiative récompensée en 2001 par le prix de la Société française d’astronomie et d’astrophysique. Poursuivant désormais ses recherches à l’IRAP, la scientifique a démontré l’existence de grandes molécules carbonées en phase gazeuse dans les environnements cosmiques et proposé un scénario de formation et d’évolution des HAP. En 2013, elle a obtenu un Synergy Grant de l’ERC pour le projet Nanocosmos qui vise à mieux comprendre la formation des poussières d’étoiles.

Directrice de recherche CNRS