I S EC2CO : Initiative Structurante Ecosphère continentale et côtière

Programme national interdisciplinaire du CNRS, coordonné par le CNRS-INSU

  • Financé par : INSU, InEE, InC, ANDRA, BRGM, CNES, IFREMER, IFSTTAR, INRA, IRD, IRSTEA, Fondation Coopération Scientifique ROVALTAIN, Météo France, Mission pour l'Interdisciplinarité du CNRS.

Appel d'Offres 2017. Cet AO sera prochainement ouvert sur la plateforme :

http://appeldoffres2017.insu.cnrs.fr/.Clôture le 13 septembre 2016, 9h.


Séminaire EC2CO de restitution et de prospective de l'AT DRIL
- 1er juin 2016, CNRS Paris 16e (3 rue Michel-Ange)

L'Initiative Structurante EC2CO est constituée de quatre actions thématiques (AT), chacune disposant de son comité scientifique :

  • BIOHEFECT : BIOgéochimie, HydrologiE et Fonctionnement des ECosysTèmes
  • ECODYN : ECOtoxicologie, écoDYNamique des contaminants
  • MICROBIEN : Microbiologie Environnementale
  • DRIL : Dynamique et Réactivité des Interfaces Littorales

L'Initiative Structurante EC2CO est un programme coordonné par l'INSU et abondée par deux autres instituts du CNRS : l'InEE tout particulièrement et l'INC ainsi que la Mission pour l'Interdisciplinarité. Action nationale, elle associe les organismes suivants : ANDRA, BRGM, CNES, IFREMER, IFSTTAR, INRA, IRD, IRSTEA, FCS Rovaltain, Météo France, et s'ouvre à tous les organismes qui souhaitent y participer.

L'IS EC2CO et ses actions thématiques successives ont réalisé leur objectif majeur, à savoir fédérer puis élargir une communauté scientifique autour de grandes questions environnementales qui impliquent des approches interdisciplinaires aux interfaces entre hydrologie, hydrodynamique, écologie et bio-géochimie. L'IS EC2CO est particulièrement attentive à la prise en compte des différents types de forçage d'origine anthropique sur l'écosphère continentale et côtière, y compris ceux issus des évolutions économiques et sociales. Les projets évalués doivent démontrer leur rôle novateur permettant de tester des questions originales et risquées et structurant par exemple au travers des systèmes d'observation en réseau (SO, Soere, Zone Atelier...). C'est une condition de la valorisation des résultats de la recherche vers les domaines de la gestion et des politiques publiques.

Les projets peuvent concerner une ou plusieurs AT. Ils sont d'une durée maximale de 2 ans. Un rapport final doit être rendu à la fin du projet avant soumission d'une demande pour un nouveau projet.

13/04/2016
Fichier attachéTaille
EC2CO_rap_final.doc49.5 Ko