Inclusion de sédiments dans la glace d'accrétion 1 où furent trouvées les traces d'ADN de bactéries de sources chaudes. © Laurence Medard. CNRS.