CESSUR : Connaissance et technologie du Sous Sol pour son exploitation et usage durable

  • Financé par : INSU
  • Comité thématique : CATHELINEAU Michel (Président), BENEZETH Pascale, BEZIAT Didier, BOULVAIS Philippe, BRIGAUD Benjamin,DE DREUZY Jean-Raynard, DIETRICH Michel, MUNOZ-LEVI Marie-Christine, PICHAVANT Michel et RABINEAU Marina

L'appel à projet CESSURINSU vise à l'émergence, la consolidation, la mise en place d'actions structurantes aux frontières des mondes académiques et industriels sur des sujets émergents ou qui nécessitent un soutien complémentaire.

Une priorité sera portée sur les projets abordant les thèmes suivants :

  • Energies non carbonées (H2, géothermie)
  • Ressources carbonées et bassins sédimentaires
  • Ressources minérales

Energies non carbonées

  • Géothermie : en particulier les ressources géothermiques non conventionnelles, les réservoirs de chaleur continentaux; un accent particulier sera mis sur les interactions fluides-roches dans les réservoirs de fluides, notamment en conditions de stockage et d’exploitation.
  • H2 naturel, méthane : ce thème prolonge les actions des années précédentes; compréhension des mécanismes liés à l'hydrothermalisme dans les péridotites ainsi que les réactions de carbonatation associées, stockage H2

Energies carbonées et bassins sédimentaires

Études intégrées sur les relations entre déformation, circulations des fluides et interactions fluides/roches dans les bassins : géométrie et propriétés des roches mères, des réservoirs et des couvertures; un accent particulier sera mis sur les causes de la migration des fluides, sur la nature des drains effectifs de circulation de fluides,  les interactions fluides-roches modifiant les propriétés des zones de drainage et la perméabilité des réservoirs, et les modes de formation des gisements de gaz et pétrole.

Ressources minérales

L’objectif est de mieux comprendre les processus  de transport-dépôt des métaux depuis les roches sources jusqu’au dépôt, par des approches intégrées, faisant un lien entre les observations, et la modélisation soit numérique soit expérimentale des processus de formation des gisements métalliques. Les aspects relation entre phases de migrations de fluide, causes des  transferts, âge de ces évènements sont encouragés.

Sont bienvenues également des approches visant la compréhension globale du cycle d’un métal, notamment les moins connus comme ceux des métaux dit critiques.

Le cycle de vie des métaux enfin devrait constituer un nouveau thème de recherche de CESSUR, grâce à des approches inter-disciplinaires.

 

Votre contact à l'INSU : Kristiana Stoitseva (kristiana [dot] stoitseva [at] cnrs-dir [dot] fr)

 

Fichier attachéTaille
CESSUR_projets_financés_2017.xlsx15.17 Ko
CESSUR_projets_financés_2016.xlsx11.04 Ko
CESSUR_projets_financés_2015.xls38 Ko
CESSUR_projets_financés_2014.xls37.5 Ko
CESSUR_projets_financés_2013.xls38 Ko