PNCA : Programme national de chimie atmosphérique

Programme national coordonné et géré par l'INSU

  • Financé par : INSU, ADEME, CNES, CNRS-SC, CNRS-SPI, CNRS-SPM, EDF, INRA, Météo-France
  • Comité Scientifique : Francois VIAL (président du CS), Matthias BEEKMANN (secrétaire scientifique), Pierre CELLIER, Sophie GODIN, Nathalie HURET, Paolo LAJ, Michel LEGRAND, Céline MARI, Abdelwahid MELLOUKI, Cyril MOULIN, Johannes ORPHAL, VH PEUCH, Eric VILLENAVE
  • Autres partenaires : Ministère de l'écologie et du développement durable, IPEV
  • Date de création : 1996

Le CNRS est devenu en France le principal animateur des recherches sur l'ozone et le rayonnement solaire ultraviolet, au travers du Programme national de chimie atmopshérique (PNCA).

Les évolutions les plus sensibles en matière de recherches atmosphériques au cours des dernières décennies portent de plus en plus sur les changements induits par les activités humaines, leur couplage avec les processus naturels et les interactions étroites entre les processus physiques et chimiques à toutes échelles de temps et d'espace, qui rendent le système chimique hautement complexe. Des avancées majeures au niveau de la compréhension de l'évolution de l'ozone troposphérique et stratosphérique, et de la pollution photo-oxydante ont été obtenues au cours de ces dernières années. L'objectif final est d'appréhender, dans toutes leurs dimensions, les conséquences des modifications de la composition de l'atmosphère sur notre environnement.

Le PNCA a pour objectifs de répondre aux questions suivantes

  • Quels sont les mécanismes qui déterminent le bilan de l'ozone dans la région qui regroupe la troposphère supérieure et la stratosphère inférieure ?
  • Quel est le rôle de la chimie hétérogène impliquant les aérosols et les gouttes de pluie dans l'atmosphère ?
  • Quel rôle jouent les barrières dynamiques (tels la tropopause ou le vortex polaire) dans le transport des espèces chimiques dans l'atmosphère ?
  • Quelle est la contribution des espèces chimiques, autres que le CO2, dans le forçage climatique ?
  • Quelle influence a la biosphère continentale et marine sur la composition chimique de l'atmosphère ?

Pour répondre à ces objectifs, le programme privilégie 4 thèmes de recherche majeurs :

  • Pollution atmosphérique : les zones urbaines et périurbaines et leur impact à l'échelle régionale ;
  • Nuages : impact sur la chimie atmosphérique et le rayonnement ;
  • Système couplé troposphère-stratosphère : impact sur l'évolution de l'ozone ;
  • Espèces à courtes durées de vie : interactions avec le climat.

Ces 4 actions prioritaires sont accompagnées de la mise en œuvre amont et d'approches transversales indispensables :

  • Etudes en laboratoire des processus chimiques atmosphériques ;
  • Etudes spectroscopiques d'espèces atmosphériques ;
  • Assimilation de données chimiques.

Pour en savoir plus