Négociations Springer : communiqué d'Alain Schuhl (DGDS) du 22/10/2018

Mardi, 13 novembre 2018

Chères et chers collègues
Comme vous avez pu le constater, les accès aux titres Springer 2018 ont été partiellement coupés sur le portail BibCNRS par l’éditeur. Cette interruption concerne l’ensemble des établissements qui ne renouvellent pas leur abonnement en 2018 ou qui n’ont pas encore confirmé le renouvellement, suite à la diffusion de l’offre Springer couvrant la période 2018 à 2020.  C’est le cas du CNRS.
Les négociations de Couperin (1) avec Springer ont abouti il y a quinze jours à une offre de l’éditeur qui comprend, pour la première fois, une baisse continue du coût des abonnements sur 3 ans, concernant toutefois un périmètre légèrement réduit de titres de revues. Le CNRS salue le travail des négociateurs.
Cependant, le CNRS a décidé de refuser l’offre de Springer et demande à l’éditeur de lui faire une nouvelle proposition. En effet, cette offre de Springer arrive aujourd’hui dans un contexte de transformation du modèle économique de l’édition scientifique, marché qui pèse, en France, près de 100 millions d’euros.
Depuis plusieurs années, les communautés scientifiques sont engagées dans une démarche visant à rendre accessible les publications scientifiques « au juste prix ». De son côté, la ministre de l’Enseignement Supérieur, de Recherche et de l’Innovation a présenté le 4 juillet dernier un plan national pour la « science ouverte ». Ce plan vise, entre autres, à réduire sensiblement les budgets dédiés aux contrats avec les éditeurs. Le coût des abonnements proposé par Springer reste selon nous trop élevé au regard des objectifs fixés par ce plan.
Nous avons pleinement conscience des difficultés induites par cette interruption. Mais nous sommes convaincus que seule une position ferme vis a vis des éditeurs peut nous permettre de ramener le coût des publications scientifiques à un niveau raisonnable. C’est d’autant plus important au moment où viennent de s‘engager des négociations difficiles avec Elsevier.

Bien cordialement
Alain Schuhl
(1) Couperin est un consortium qui rassemble les universités, les organismes de recherche et les écoles.


En ce qui concerne les accès Springer sur BibCnrs Terre : 25/10/2018
Veuillez prendre connaissance du communiqué de l'INIST :
Suite au message de la Direction Générale déléguée à la sciences du CNRS https://bib.cnrs.fr/fin-de-labonnement-aux-revues-springer-message-a-sch... concernant la coupure partielle aux revues Springer, nous vous communiquons les informations pratiques suivantes :

  • Cette coupure concerne tous les articles non Open Access publiés à partir de 2018.
  • Les accès aux titres souscrits par les établissements couverts par les précédents contrats restent accessibles  : il s’agit pour le CNRS de 284  titres (Liste de titres souscrits CNRS 2016-2017 et TOJ* https://bib.cnrs.fr/wp-content/uploads/2018/10/Liste-de-titres-souscrits...)  disponibles sur BibCnrs de 2015  à fin 2017.
  • L’ensemble des publications antérieures à 2015 acquises dans le cadre des licences ISTEX restent également accessibles sur BibCnrs.

La mise à jour des états de collections et des titres accessibles via BibCnrs est en cours par nos équipes.

* TOJ : Take over Journals – journaux d’autres éditeurs passés chez Springer

lien vers l'information : https://bib.cnrs.fr/fin-de-labonnement-aux-revues-springer-2/?category=t...

Les négociations Elsevier - renouvellement des accès 2019-2021- ont  commencé