Observatoires des Sciences de l'Univers (OSU)

L’organisation en Unités Mixtes de Recherche (UMR), structures classiques des laboratoires au sein du CNRS, est complétée à l’INSU par une organisation territoriale originale portée par les Observatoires des Sciences de l’Univers (OSU).

La mission première des ces Observatoires est d’organiser les moyens nécessaires « à l’acquisition d’observations des systèmes astronomiques ou des composantes du système Terre » (voir textes réglementaires). Cela comprend non seulement l’observation en elle-même, mais également la conception et la réalisation de certains instruments d’observation (en astronomie), l’analyse et la gestion des données issues des observations, leur mise à disposition au service d’une large communauté nationale et internationale.

Une spécificité des OSU est donc de porter une mission de service à la communauté, à travers le déploiement des Services Nationaux d’Observation labélisés par l’INSU. Les enseignants-chercheurs du corps CNAP, affectés aux OSU dédient une de leur trois missions statutaires à ces Services Nationaux d’Observation.

S’ajoutent à cette mission d’acquisition d’observations des milieux naturels, des missions de formation, de diffusion des connaissances, et le développement d’actions internationales.
Les OSU jouent également un rôle d’animation de la recherche en fédérant les laboratoires de leur périmètre géographique pour faire émerger de nouveaux axes de recherche pluridisciplinaires, y compris aux interfaces entres domaines (astronomie, sciences du climat, géophysique interne, physique des particules, écologie, sciences biologiques, physique des matériaux, santé,...), et pour favoriser le développement de plateformes ou de compétences techniques qui couvrent des besoins plus larges que chacune des unités.

Une particularité des OSU est d’être à la fois des structures internes aux établissements universitaires comme écoles créées par décret - à l’origine décret du 25-1243 du 26 novembre 1985, régulièrement mis à jour depuis 2002 par arrêtés successifs- et des structures mixtes (généralement Unités Mixtes de Service, UMS) créées par le CNRS et partenariat avec le ou les établissements universitaires du site et les organismes de recherche (IRD, IFSTTAR, CEA, Météo-France, IRTSEA,..).

Trois des OSU (IPGP, OCA, Observatoire de Paris) ne sont pas des « Écoles internes », mais sont des Grands Etablissements sous tutelle du Ministère chargé de la Recherche.

Le réseau des OSU, qui regroupe la quasi-totalité des UMR de l’INSU (voir carte des OSU), permet une déclinaison efficace de la politique de site du CNRS-INSU, grâce à un ancrage fort et visible au sein des établissements universitaires et des partenariats inter-organismes efficaces. De plus l’ancrage des OSU au sein des établissements d’enseignement supérieur, facilite le développement des relations recherche/formation.

Liste des OSU