Les observatoires des sciences de l'Univers (OSU)

Définition des observatoires des sciences de l'Univers

Source : LegiFrance.com

Article D713-9

Les observatoires des sciences de l'Univers constituent des écoles, au sens de l'article L. 713-1, organisées dans les conditions définies par l'article L. 713-9. Parmi les personnalités extérieures siégeant aux conseils des observatoires des sciences de l'Univers figurent le directeur de l'Institut national des sciences de l'Univers ou son représentant et un représentant de la région dans laquelle est situé l'observatoire.

Article D713-10

Les observatoires des sciences de l'Univers assurent des missions spécifiques et des missions communes.

1° Les missions spécifiques sont :
a) Dans le domaine de l'astronomie, de contribuer au progrès de la connaissance de l'Univers par l'acquisition de données d'observation, le développement et l'exploitation de moyens appropriés, l'élaboration des outils théoriques nécessaires, dans la continuité requise pour satisfaire aux besoins de l'astronomie et de ses applications ;
b) Dans le domaine de la géophysique, de contribuer au progrès de la connaissance de la Terre dans les mêmes conditions que ci-dessus, ainsi qu'aux tâches de surveillance et de prévision des phénomènes naturels liés à la physique du globe ;
c) Dans le domaine de l'océanographie, de contribuer dans les mêmes conditions que ci-dessus au progrès des connaissances ainsi qu'aux programmes de recherche en vue de l'exploitation et de la protection du milieu océanique, dans une perspective pluridisciplinaire.

2° Les missions communes sont :
a) De fournir à la communauté nationale et internationale des services liés à leurs activités de recherche ;
b) De contribuer, dans le cadre de l'établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel dont ils font partie, à la formation initiale et continue des étudiants ainsi qu'à la formation de l'ensemble des personnels de recherche ;
c) De concourir à la diffusion des connaissances, en particulier auprès des personnels enseignants et des usagers du service public de l'enseignement ;
d) De mettre en œuvre des activités de coopération internationale.

Article D713-11

Pour la mise en œuvre des actions correspondant aux missions qui sont confiées aux observatoires des sciences de l'Univers et dans le cadre des responsabilités de l'Institut national des sciences de l'Univers, des crédits et des emplois attribués à l'université leur sont affectés directement.

Liste des OSU

L’ Observatoire des sciences de l’Univers (OSU) ECCE TERRA, Paris Centre a été créé en 2010. C’est une composante de l’UPMC avec une co-tutelle CNRS. Ses partenaires institutionnels sont : l’IRD, l’IRSTEA, le MNHN, et l’ENS.

L'Ecole et observatoire des sciences de la Terre de Strasbourg est une composante de l'Université de Strasbourg, une école d'ingénieurs et un Observatoire des sciences de l’Univers dans cinq domaines : sismologie, magnétisme, géodésie et gravimétrie, instabilité des versants et environnement.

Enveloppes Fluides de la Ville à l’Exobiologie
L’OSU-EFLUVE (Enveloppes Fluides de la Ville à l’Exobiologie) est une composante (école interne) de l’UPEC et un Observatoire rattaché à l’Institut National des Sciences de l’Univers (INSU) du CNRS.

L'Institut d'astrophysique de Paris (IAP), est un laboratoire de recherche du CNRS, rattaché à l'Université Pierre et Marie Curie. Le laboratoire se situe à l'interface entre deux disciplines, l'astrophysique et la physique théorique.

L'OSU Paris-Sud accueille une facilité nationale reconnue par le CNES et l'INSU, la station d'étalonnage . Il a également développé IDOC centre intégré de données et d'opérations, dont les missions sont reconnues par les instances nationales (CNES, INSU) et internationales (ESA, NASA). L'OSU ...

L'Institut de Mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE) a été créé par décret du 2 juin 1998 et a remplacé le Service des calculs et de mécanique céleste du Bureau des longitudes. Ce décret lui confère une structure d'institut (au sens de l'article 33 des ...

L’Institut de physique du globe de Paris est un grand établissement d’enseignement supérieur et de recherche. À ses missions de création et de transmission du savoir dans les champs des géosciences s’ajoute une mission d’observation des phénomènes naturels.

L'IUEM est un institut pluridisciplinaire qui regroupe 8 laboratoires dans le domaine des Sciences de la Mer sensu largo, couvrant plusieurs thématiques relevant des Sciences de la Terre (géologie des fonds océaniques, géochimie etc), des Sciences de l'Environnement (Ecologie et biologie marines ...

L’Observatoire des Sciences de l’Univers (OSU) Institut Pythéas a été créé en janvier 2012. Ce nouvel OSU fédère cinq grandes unités mixtes de recherche : CEREGE, IMBE, LAM, LPED, MIO.

Observatoire Aquitain des Sciences de l'Univers
L'Observatoire Aquitain des Sciences de l'Univers regroupe deux UMR (le Laboratoire d'Astrophysique de Bordeaux (LAB) et le laboratoire EPOC qui conduit des recherches sur les environnements marins et continentaux), et six équipes/unités rattachées par convention (l'UR-INRA EPHYSE, l'EA-UB3 ...

Observatoire de la Côte d'Azur
L’Observatoire de la Côte d’Azur est un établissement public national à caractère administratif, doté de l’autonomie administrative, financière et scientifique.Il est placé sous la tutelle du ministre chargé de l’enseignement supérieur et liée par convention à l’Université de Nice-Sophia ...

Créé en 1985, l'OSUG fédère 7 unités de recherche, 5 équipes et 2 unités de services, sous multi-tutelles (CNRS, UJF, IRD, Irstea, Météo-France, G-INP, USMB, IFSTTAR).  Les laboratoires de recherche, implantés à Grenoble, couvrent l'ensemble du domaine Univers, Terre et l'Environnement. ...

Observatoire Midi-Pyrénées
L’Observatoire Midi Pyrénées (OMP) est un Observatoire des Sciences de l’Univers et une composante de l’Université Paul Sabatier. Cette structure fédérative regroupe 8 laboratoires de recherche et œuvre dans tous les domaines des Sciences de l’Univers, planète Terre et Environnement.

Observatoire de Physique du Globe de Clermont-Ferrand
L'Observatoire de Physique du Globe de Clermont-Ferrand regroupe deux laboratoires dont les thèmes de recherche concernent l'impact des processus nuageux sur l'évolution du climat et les magmas et la dynamique des volcans.

Observatoire de Recherche Méditerranéen de l'Environnement
Entre écologie, biodiversité et sciences de l’univers, l'OREME étudie l’effet du changement global et/ou anthropique pour en comprendre les mécanismes (aléa, vulnérabilité) dans ses effets environnementaux.

OSU-Réunion
L'OSU-Réunion couvre l'ensemble des disciplines relevant des sciences de l'univers au sens large. Il regroupe, à l'Université de la Réunion, trois unités de recherche membres de l'OSU (plus quatre laboratoires ou équipes associées) et quatre stations d'observation, l'ensemble représentant ...

Observatoire des Sciences de l'Univers en région Centre
L’Observatoire des Sciences de l’Univers en région Centre (OSUC), composante de l’Université d’Orléans, regroupe les scientifiques impliqués dans le domaine des Sciences de la Terre, de l’Atmosphère et de l’Espace en région Centre.

Observatoire des Sciences de l'Univers Nantes Atlantique
L'Observatoire des Sciences de l'Univers Nantes Atlantique est le maillon d'un dispositif national de l'INSU chargé de structurer dans la Région des Pays de la Loire des collaborations existantes entre plusieurs organismes autour d'une thématique Planètes et Environnement et de pérenniser les ...

Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes
L’Observatoire des Sciences de l’Univers de Rennes, composante et école interne de l’Université de Rennes 1, est un regroupement de 7 laboratoires. L'objet de l'Observatoire de Rennes est de fédérer et faire émerger des recherches pluridisciplinaires sur la dynamique des ressources naturelles, ...

Observatoire Terre et environnement de Lorraine
Adossé à l'Ecole nationale supérieure de géologie, l'Observatoire Terre et environnement de Lorraine est un OSU qui regroupe les laboratoires de géosciences de Lorraine. Ses contours sont identiques à ceux du pôle scientifique OTELo de l'Université de Lorraine.

Observatoire de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
L'observatoire de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (OVSQ) bénéficie du statut d'OSU, observatoire des sciences de l'univers. Il est entré dans une phase opérationnelle depuis l'adoption de ses statuts (accès réservé) par le Conseil d'Administration de l'UVSQ le 25 mai 2009.

Observatoire Astronomique de Strasbourg
L'Observatoire astronomique de Strasbourg est un Observatoire des Sciences de l'Univers, et une Unité Mixte de Recherche (UMR 7550) de l'Université Louis Pasteur et du CNRS. Il abrite en particulier des activités d'enseignement et de recherche, les services du Centre de Données de Strasbourg ...

Ecole interne de l'Université Pierre et Marie Curie, placée également sous la tutelle du CNRS, l'Observatoire Océanologique de Villefranche-sur-Mer constitue un des principaux campus français en sciences de la mer.

Observatoire Océanologique de Banyuls-sur-Mer
Le Laboratoire Arago est l’une des principales composantes du Centre des Sciences de la Mer de l’Université Pierre & Marie Curie et l’un des quatre Observatoires Océanologiques de l’INSU/CNRS. Quatre domaines reflètent les activités de recherche de l’Observatoire : l’océanologie ...

Observatoire de Lyon
L'Observatoire de Lyon est un OSU (Observatoire des Sciences de l’Univers) rattaché à l'Université Claude Bernard Lyon 1. A la recherche et à la formation initiale et continue s’ajoutent des missions spécifiques : les "services d’observation" et la diffusion de la culture scientifique et technique.

Observatoire de Paris
Fondé en 1667, l’Observatoire de Paris est le plus grand pôle national de recherche en astronomie. 30 % des astronomes français y poursuivent leurs recherches au sein de sept laboratoires. Situés sur ses campus de Paris, Meudon et Nançay, ils sont tous des "unités mixtes de recherche" avec ...

Observatoire des sciences de l’Univers THETA de Franche-Comté Bourgogne
Fédère les laboratoires ou équipes : UTINAM, Chrono-Environnement, Biogéosciences, l’équipe Spectroscopie Moléculaire Processus Collisionnels et Applications du laboratoire Interdisciplinaire Carnot de Bourgogne, le département Temps-Fréquence de Femto-ST.