Contribution de la glace terrestre à l'élévation du niveau des mers

Résultat scientifique Océan Atmosphère

Si les mesures de réduction des émissions de gaz a effet de serre étaient insuffisantes, la Terre pourrait connaître, d’ici à 2100, un réchauffement atmosphérique moyen avoisinant les 4°C par rapport à la période 1986-2005 1. Un tel réchauffement aurait de nombreuses conséquences dommageables, parmi lesquelles une perte de masse de la glace continentale, contribuant in fine à l’élévation du niveau moyen des mers. L’ampleur de ce réchauffement et de ses répercussions est fonction de l’évolution de l’ensemble des activités humaines qui le causent.

Une équipe internationale de recherche s’est efforcée de quantifier la part que pourrait prendre la fonte de la glace terrestre dans l’élévation future du niveau de la mer. Pour la première fois, ont été prises en compte dans un même cadre statistique cohérent les incertitudes concernant les calottes polaires et les glaciers de montagne. L’utilisation de données issues de différents modèles a permis d’explorer les distributions de probabilité de la contribution de la glace continentale au niveau moyen des mers. Par ailleurs, les chercheurs ont construit leurs travaux en s’appuyant sur les nouveaux scénarios socio-économiques d’évolution du climat créés par le GIEC et les projections associées de changement de température.

Cette étude confirme que les glaciers prendront une part importante dans l’élévation du niveau des mers causée par la fonte de la glace continentale. Elle met cependant en lumière l’existence d’un risque d’élévation beaucoup plus important du niveau des mers lié à l’Antarctique. La gamme d'incertitude reste encore très large : l’estimation médiane d’élévation du niveau des mers en 2100 est de 25 cm et l’estimation la plus pessimiste est de 42 cm. Cependant, il est avéré qu’une limitation du réchauffement climatique global à 1.5°C au-dessus des valeurs pré-industrielles permettrait de diviser par deux l’estimation actuelle de la contribution de la glace continentale à l’élévation du niveau moyen des mers d’ici à 2100.

  • 1. Dernier rapport spécial du GIEC sur l'évolution de l’océan et de la cryosphère dans un monde où le climat change (SROCC).
Projections de la contribution de la glace continentale au niveau moyen des mers du 21 siècle pour différents scénarios socio-économiques d’émission de gaz à effet de serre.

En savoir plus

Projected land ice contributions to 21 century sea level rise – Nature (2021).

T. Edwards et al.

https://doi.org/10.1038/s41586-021-03302-y

Contact

Nicolas Champollion
Institut des géosciences de l'environnement (IGE)
Aurélien Quiquet
Laboratoire des Sciences du Climat et de l'Environnement (LSCE)