Les échantillons de Ryugu livrent leurs premiers secrets

Résultat scientifique Univers

En décembre 2020, la mission Hayabusa2 de la JAXA a rapporté sur Terre plus de 5 grammes d’échantillons collectés en deux sites sur l'astéroïde carboné Ryugu, une première dans l'exploration spatiale ! Ces objets renferment potentiellement du matériau encore témoin des conditions et des processus de formation et d’évolution primordiale du Système Solaire. En outre, les échantillons collectés à la surface de Ryugu ont été préservés de tout contact avec l'environnement terrestre jusqu’à leur stockage au sein de la « curation facility » ultra-propre de l’ISAS/JAXA, à Sagamihara au Japon.

Une caractérisation globale de ces échantillons est actuellement réalisée au sein même de cette facilité. Ces analyses permettent une première détermination des caractéristiques physiques et compositionnelles des grains à l’aide d’une balance de très grande précision, d’un microscope optique, d’un spectromètre ponctuel proche-IR et, ce qui n’avait jamais été réalisé auparavant, d’un microscope hyperspectral opérant dans le proche-IR, grâce à l’instrument MicrOmega, développé par l'IAS à Orsay avec le soutien du CNES, qui participe, à distance, aux acquisitions elles-mêmes.

Les résultats ont montré que les échantillons collectés étaient bien représentatifs de Ryugu, et qu’à échelle macroscopique, ils sont constitués d’une matrice hydratée très sombre dans laquelle sont piégés des composés organiques. Aux échelles submillimétriques en revanche, des inclusions de composition distinctes ont été identifiées, dont des grains de carbonate, pour certains enrichis en fer, avec des tailles jusqu'à plusieurs centaines de micromètres. Les analyses ont également révélé la présence de composés azotés, ainsi que d'autres phases provenant d’altération aqueuse.

Les caractérisations se poursuivent au sein de la Curation Facility avec pour objectif d'établir un catalogue de grains accessibles à la communauté scientifique la plus large, au travers d'un appel d'offre qui sera lancé avant l’été 2022.

Spectre moyen (100 pixels) d'un grain de carbonate détecté avec MicrOmega (a), comparé à 3 spectres de référence obtenus en labo (b: siderite, c: dolomite, d: calcite) / Image RGB du grain, indiqué par une flèche (R: 2,5 µm, G: 2,7 µm, B: 3,4 µm)

En savoir plus

First compositional analysis of Ryugu samples by the MicrOmega hyperspectral microscope – Nature Astronomy

C. Pilorget, T. Okada, V. Hamm, R. Brunetto, T. Yada, D. Loizeau, L. Riu, T. Usui et al.

https://doi.org/10.1038/s41550-021-01549-z

 

Preliminary analysis of the Hayabusa2 samples returned from C-type asteroid Ryugu – Nature Astronomy

Toru Yada, Masanao Abe, Tatsuaki Okada, Aiko Nakato, Kasumi Yogata, Akiko Miyazaki et al.

https://doi.org/10.1038/s41550-021-01550-6

Contact

Rosario Brunetto
Institut d'astrophysique spatiale (IAS) / OSUPS
Cédric Pilorget
Institut d'astrophysique spatiale (IAS) / OSUPS
Jean-Pierre Bibring
Institut d'astrophysique spatiale (IAS) / OSUPS