Un livre blanc pour identifier collectivement les futurs enjeux pour la communauté « Paléoclimats et paléoen-vironnements »

Le dernier colloque de prospective dans le domaine des « Paléoclimats et paléoenvironnements » s’est tenu à Garchy en 1998. Les conclusions de ce colloque ont ouvert de grands axes de recherche et créé des interactions entre différentes thématiques qui sont toujours bien présents dans notre paysage de recherche. L’évolution des connaissances et les enjeux sociétaux associés aux questions climatiques et environnementales requièrent une nouvelle attention. La préparation et la rédaction d’un livre blanc « Paléoclimats et paléoenvironnements » doit répondre à ce besoin en identifiant les verrous scientifiques et structurels qui, une fois levés, permettront de répondre de façon concertée et collective aux nouveaux défis

Le comité livre blanc s’est mis en place en 2020 sous l’impulsion d’un sous-ensemble de directeurs du domaine INSU OA s’inquiétant des difficultés fonctionnelles et financières croissantes rencontrées par une communauté de recherche au meilleur niveau international. Le questionnement initial a été élargi à l’ensemble de la communauté INSU, en lien avec l’INEE et l’INSHS.

Depuis sa mise en place, le comité a réalisé un inventaire de documents de différentes prospectives pour affiner les contours, questions et méthodes à mettre en place pour répondre à sa feuille de route *.  Cette phase est maintenant achevée et donnera lieu à une première restitution courant juin.

La prochaine étape consiste à organiser une concertation élargie à l’ensemble de la communauté concernée par les thématiques de recherche sur les « Paléoclimats et paléoenvironnements ».  Pour réaliser cette vaste concertation, des réunions vont être organisées par région* et permettront de préparer les éléments d’un colloque national de restitution fin 2021. Le découpage en régions ne tient volontairement pas compte des thématiques développées au sein de chaque laboratoire ou équipe de façon à favoriser les échanges entre communautés. Les réflexions s’appuieront également sur un ensemble d’indicateurs quantitatifs permettant de mieux caractériser les activités de la communauté française et d’identifier les inflexions nécessaires.  Diverses sollicitations émaneront des membres du comité dans les prochains mois pour affiner ces analyses.

Les personnes se sentant concernées par ces thématiques et souhaitant participer à l’élaboration du livre blanc sont invitées, dès à présent, à joindre les points de contact du comité pour leur région ou les secrétaires. La qualité du livre blanc dépendra de la bonne représentation de l’ensemble des recherches sur les « Paléoclimats et paléoenvironnements » et la participation de tous les collègues concernés. Une large circulation de cette lettre d’information est également souhaitée de façon à préparer au sein des différents groupes de recherche les rencontres à venir.

Ce livre blanc devrait constituer un jalon majeur pour la communauté scientifique française investie dans la recherche sur les « Paléoclimats et paléoenvironnements ». Il a aussi pour ambition de susciter un intérêt général au-delà de cette communauté.

Pour le comité de rédaction de ce livre blanc :

 

Informations complémentaires

Site wiki du comité 

La feuille de route, la composition du comité, et les contacts régionaux sont disponibles sur le site wiki mis en place pour le suivi et la communication du travail du comité : https://livreblancpaleo.lsce.ipsl.fr/doku.php?id=home

Contacts régionaux

Le découpage en régions suit de façon pragmatique les indicateurs téléphoniques

Calendrier prévisionnel

Le calendrier prévisionnel sera ajusté en fonction de l’évolution de la pandémie.

Les grandes lignes actuelles sont :

  • D’ici l’été, réunions régionales d’information et de discussions (en visio)
  • A la rentrée en septembre, réunions régionales de travail (format à définir suivant l’évolution de la pandémie, mais à priori en mixte présentiel/visio).
  • A la fin de l’année : colloque national de restitution.

En cours

Les études en cours lancées par les membres du comité :

  • Un recensement des laboratoires, équipes et personnels concernés
  • Une étude bibliométrique avec l’aide de l’INIST
  • Une étude rétrospective des recrutements
  • Une étude rétrospective des financements