Sciences participatives

A la maison

Cosmology@Home

Comment notre univers s’est-il formé et quelles sont les lois qui le gouvernent ?

Ces questions font le quotidien des chercheurs de l’Institut Lagrange de Paris et de l’Institut d’astrophysique de Paris. Pour y répondre, ils utilisent la modélisation numérique. Chaque modèle théorique produit est comparé avec les données d’observation dont les chercheurs disposent actuellement sur l’univers.

  • Vous pouvez apporter votre contribution à ce projet en prêtant la puissance de calcul de votre ordinateur à nos chercheurs. Pour cela, il vous suffit d’installer deux applications sur votre ordinateur. Celles-ci ne s’exécuteront que lorsqu’il sera en mode veille, pour ne pas nuire à votre utilisation personnelle.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page : www.cosmologyathome.org  

Be Star Spectra Database

Pourquoi les étoiles Be évoluent-elles en permanence ?

Les étoiles Be sont des objets très spécifiques et encore mal compris par les chercheurs. Pour mieux comprendre le fonctionnement de ces objets célestes, il faut les observer ! Maintenue par l’Observatoire Paris Meudon, la base de données BeSS contient des observations spectroscopiques d’étoiles Be classiques, d’étoiles Herbig Ae/Be et de supergéantes B[e] effectuées par des astronomes professionnels et amateurs.

  • Vous pouvez vous inscrire comme observateur et renseigner dans cette base de données les spectres d'étoiles Be que vous avez collectés !

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page : http://basebe.obspm.fr/basebe/

Kilonova Catcher

Quelles réactions nucléaires se produisent pendant une kilonova ?

Evènement exceptionnel, la fusion d'une étoile à neutron avec un autre astre compact (étoile à neutrons ou trou noir) produit une kilonova. Grâce à la découverte des ondes gravitationnelles, il est désormais possible de partir à leur recherche. C’est l’objectif du programme Kilonova Catcher.

  • Astronomes professionnels ou amateurs, vous pouvez participer à nos campagnes de suivi électromagnétique des sources d’ondes gravitationnelles.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page : https://grandma-kilonovacatcher.lal.in2p3.fr/

PlanktonID

Quel rôle jouent les rhizaires, organismes de zooplancton unicellulaires, dans le transport du carbone depuis la surface vers l'océan profond ?

Très fragiles et difficiles à étudier, les rhizaires constituent une partie substantielle de la biomasse de zooplancton dans certaines régions du monde. Les chercheurs les traquent à l’aide de caméras sous-marines. Il leur faut faire le tri parmi des milliers de photographies prises pendant plusieurs années d’observation.

  • Vous pouvez les aider à classer ces images en vous rendant sur leur site web. Cet exercice se présente comme un jeu dans lequel il vous faut identifier les images sur lesquelles on distingue du plancton. 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page : https://planktonid.geomar.de/fr

 En promenade

Vigie Ciel

De quels corps célestes sont issues les météorites ?

Equipé de plus de 100 caméras dispersées sur 22 pôles régionaux, le réseau scientifique Fripon traque le moindre petit météore qui pénètre l’atmosphère terrestre. L’objectif de cette surveillance est de retrouver ces météorites tombées du ciel pour pouvoir les analyser et en apprendre plus sur leur histoire.

  • Participez aux battues organisées pour retrouver les météorites juste après leur chute en vous rapprochant du programme Vigie-Ciel.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page : www.vigie-ciel.org

Vigie Terre

Que racontent les sols de notre pays ?

Chaque année de nouveaux affleurements d’intérêt géologique sont mis au jour par des actions naturelles ou anthropiques (ex. travaux d’aménagement du territoire). Ils restent souvent inconnus car ils échappent à tout protocole d’examen (à la différence des vestiges archéologiques) et ne sont généralement que temporairement exposés car rapidement végétalisés, comblés ou bétonnés. Ainsi, régulièrement, des sites d'intérêt géologique apparaissent et disparaissent sans que l'on en garde une trace.

  • Du néophyte au spécialiste, tout le monde peut participer ! Signalez-nous les nouveaux sites géologiques pour que nos scientifiques puissent les étudier à temps.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page : www.vigie-terre.org

Vigie Cratère

Que nous racontent les cratères de l’histoire de notre planète ?

Lorsqu’un astéroïde tombe sur la Terre, sa chute marque fortement le sol. Si la majorité des cratères supérieurs à 6 km de diamètre ont déjà été identifiés, il reste encore de nombreux cratères de petite taille à découvrir. L’imagerie satellite permet aux chercheurs de localiser dans un premier de potentielles structures d'impact, mais il faut ensuite se rendre sur le terrain pour faire un travail d’exploration.

  • Aidez la communauté scientifique à repérer les traces laissées par ces impacts en suivant le protocole d'identification de cratères fournis par nos chercheurs.
Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page : www.vigie-cratere.org

A la montagne

Citoyens et satellites à l’affût des lacs

Pourquoi la quantité d’eau présente dans les lacs évolue-t-elle au cours du temps ?

En France, les laboratoires LEGOS et ECOLAB vous proposent de les aider à mieux comprendre ce phénomène qui a des répercussions sur tout l’écosystème environnant. Dans les Pyrénées, 14 lacs ont été équipés de jauges permettant d’évaluer leur niveau d’eau. Combinées aux observations du satellite SWOT, ces mesures permettront aux scientifiques de mieux comprendre comment le volume d’eau change au cours du temps dans les lacs.

  • Si vous passez près d’un des lacs déjà équipés d’une jauge, vous pouvez apporter votre contribution au projet en allant relever son niveau d’eau.
  • Si vous vivez près d’un lac qui n’est pas encore équipé, vous pouvez œuvrer à la mise en place d’une jauge. 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page : www.locss.org/region/france-lakes

CoSIMS

L’algorithme de détection de la neige du satellite Sentinel-2 est-il opérationnel ?

Perché au-dessus de nos têtes, le satellite Sentinel-2 scrute la surface de la Terre, fournissant tous les 5 jours des images à haute résolution de toutes les terres émergées ou des nuages qui les recouvrent. Ces images servent un large éventail d’applications et aident les scientifiques à mieux comprendre le fonctionnement de la machine climatique.

  • Aidez les chercheurs du centre d'études spatiales de la biosphère à valider l’algorithme de détection de la neige du satellite ! Il vous suffit pour cela d’installer une application sur votre smartphone qui vous permettra de mesurer l’enneigement du lieu où vous vous situez et d’en informer les chercheurs. 
Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page : https://labo.obs-mip.fr/multitemp/odk-neige/

A la mer

Plankton Planet

Comment les communautés planctoniques évoluent-elles dans nos océans ?

Chaque litre d’eau de mer contient entre 10 et 100 milliards de formes de vie planctoniques, formant un extraordinaire écosystème mondial qui génère environ 50% de l’oxygène planétaire, soutient la vie marine, et régule le climat. Pour étudier cet écosystème, les chercheurs effectuent des prélèvements lorsque des campagnes océanographiques sont organisées. Ces échantillonnages ponctuels ne leur permettent cependant pas de comprendre la dynamique globale du système planctonique.

  • Vous possédez un bateau ? Devenez planctonaute ! A l’aide du plankto-kit, péchez du plancton et envoyez-le à nos chercheurs pour les aider dans leur travail d’échantillonnage des communautés planctoniques.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page : www.planktonplanet.org

Phenomer

A quelles espèces de microalogues marines doit-on les phénomènes inhabituels d’eau colorée ?

Les microalgues jouent un rôle essentiel dans les écosystèmes côtiers. Néanmoins, la prolifération saisonnière de certaines espèces peut traduire un certain déséquilibre de ces écosystèmes. Pour en comprendre les causes, les chercheurs doivent se rendre sur le terrain et récupérer des données. Mais les efflorescences de microalgues sont souvent localisées et peuvent être de courte durée.

  • Vous serez peut-être au bon endroit, au bon moment ! Si vous observez une apparence inhabituelle à la surface de l'eau de mer pouvant être due à une prolifération de microalgues marines (eaux colorées, mousse abondante, mortalité massive de poissons), signalez-la à nos équipes.
Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page : www.phenomer.org

Ecoflux

Comment se forment les marées vertes en Bretagne ?

A la fin des années 90, les apports continentaux croissants de composés azotés et de composés phosphatés ont provoqué, en Bretagne, une dégradation de la qualité de l'eau. Pour mieux appréhender les conséquences de cette pollution, les chercheurs du programme Ecoflux mesurent la concentration en éléments nutritifs (nitrates, phosphates et silicates) des rivières finistériennes.  

  • Vous pouvez les aider à suivre la qualité de l’eau des rivières en réalisant vous aussi des prélèvements à leur débouché, selon un protocole défini par les chercheurs.
Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page : www-iuem.univ-brest.fr/ecoflux

Polaris

Comment préserver au mieux la mer Méditerranée ?

Le changement climatique impacte fortement le milieu marin. La préservation de cet écosystème précieux ne peut se faire sans observations régulières, permettant aux chercheurs de mieux comprendre ses transformations et de les anticiper. La vocation de la plateforme Polaris est de contribuer à la collecte de données en organisant des plongées sous-marines à vocation scientifique.

  • Si vous êtes plongeur, vous pouvez nous aider à protéger cet écosystème unique en participant à ces sessions d’observation sous-marines. Les données collectées permettent de compléter des études scientifiques et d’orienter des politiques publiques en faveur de la protection des écosystèmes méditerranéens pour une gestion environnementale durable.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page : www.septentrion-env.com/outils#POLARIS

Ghost Med

Quel est l’impact des engins de pêche perdus en mer ?

Hameçons, filets et autres nasses ne prennent pas de vacances..! Une fois perdus, ils continuent de prendre au piège de multiples espèces, et polluent la mer lorsqu’ils se dégradent. Le programme Ghost Med vise à créer un réseau dynamique d’usagers de la mer afin d’évaluer l’impact des engins de pêche perdus.

  • Si vous voyez un engin de pêche perdu, signalez-le en remplissant un formulaire sur notre site internet. Ces données permettront à nos chercheurs de connaitre sa position, d’évaluer son impact et de décider ou non de le retirer.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page : https://ghostmed.mio.osupytheas.fr/fr/

ODySéYeu

Comment le changement climatique et les activités humaine affectent-il les côtes de l’île D’Yeu ?

Les côtes sableuses de l'île d'Yeu sont de plus en plus menacées par les conséquences du réchauffement climatique et par le développement des activités humaines côtières. Le projet ODySéYeu a pour ambition de réaliser un bilan sédimentaire des côtes de l’île afin d’anticiper leur dégradation et de les protéger au mieux.

  • Vous pouvez prendre part à ce projet en prenant des photos de la côte suivant le protocole établi par les chercheurs.
  • Vous pouvez également participer aux différentes campagnes de mesures organisées par les chercheurs.
Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page : https://fondation.univ-nantes.fr/nos-projets/odyseyeu-un-projet-pour-prevenir-des-risques-sur-lile-dyeu