Directeur adjoint ou Directrice adjointe Technique de l’INSU

Emplois
Date d’ouverture des dépôts
Date limite des dépôts

L'INSU recherche son directeur adjoint ou sa directrice adjointe Technique. Ce cadre a pour mission le suivi des moyens techniques opérationnels en transverse au sein de l’institut et contribue à la mise en place de moyens nationaux. 

Le CNRS

Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) est un organisme  public  de  recherche (Établissement public à caractère scientifique et technologique) placé sous la tutelle du Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Il produit du savoir et met ce savoir au service de la société. Avec près de 33 000 personnes et une implantation sur l’ensemble du territoire national, le CNRS exerce son activité dans tous les champs de la connaissance (mathématiques, sciences du numérique, physique, physique nucléaire et hautes énergies, sciences de l'univers, chimie, sciences du vivant, sciences humaines et sociales, sciences de l’environnement et sciences de l’ingénierie).

Il a une longue tradition d’excellence, parmi les chercheurs et chercheuses qui travaillent ou ont travaillé dans ses laboratoires, dix-huit ont été lauréats du prix Nobel, onze de la Médaille Fields. Par ailleurs, plus de 565 chercheurs et chercheuses du CNRS ont bénéficié d’une bourse de l’European Research Council.

 L’Institut National des Sciences de l’Univers

Le CNRS est organisé scientifiquement en dix instituts thématiques auxquels sont rattachés ses laboratoires. L’INSU a pour mission de concevoir, d’animer et de coordonner des recherches nationales et internationales dans les domaines de l’astronomie, des sciences de la Terre, des surfaces continentales, de l’océan, de l’atmosphère et de l’espace. En liaison avec les organismes et les universités partenaires, l’INSU conduit des exercices de prospective scientifique afin d’identifier des axes de recherche émergents à soutenir prioritairement, finance des projets de recherche dans le cadre de programmes inter-organismes qu’il coordonne, et met en œuvre des équipements nationaux et internationaux. Il structure la recherche nationale dans son domaine, notamment en pilotant le réseau des Observatoires des sciences de l’Univers (OSU).

L’INSU labellise, soutient et gère des services nationaux d’observation à long terme pour : observer l’atmosphère, l’océan et les surfaces continentales ; surveiller les séismes et les volcans ; suivre le magnétisme, la forme et la vitesse de rotation de la Terre ; surveiller les relations Soleil-Terre ; observer le système solaire et les constituants de l’Univers. Il gère ou participe à des grandes infrastructures nationales ou internationales en environnement (navires océanographiques, avions, carottages des fonds marins, grands réseaux d’observation) et en astronomie (télescopes), et des parcs instrumentaux nationaux en océanographie, géophysique et géochimie. Ses agents conçoivent et exploitent des missions ou instruments opérés par les agences spatiales. Il met en œuvre les moyens de calcul de haute performance nécessaires à la modélisation ainsi qu’à l’exploitation, à l’archivage et à la mise à disposition de bases de données

Les principaux domaines d’applications des recherches sont menés dans ses 112 unités de mixte recherche et d’appui et de recherche, dont 4 à l’étranger, au sein desquelles 3300 chercheurs et enseignants chercheurs (947 CNRS) et 3380 ingénieurs, techniciens et administratifs (1430 CNRS) mènent leurs activités. Les interfaces avec les autres instituts du CNRS sont nombreuses. L’INSU conduit ainsi des recherches aux frontières des sciences du numérique, de la physique, de la chimie, de la biologie, des sciences de l’ingénierie et des systèmes, ainsi que des sciences humaines et sociales. L’équilibre entre les recherches les plus fondamentales, le développement de méthodologies et celles en lien direct avec les applications et le monde socio-économique est un enjeu particulièrement important, tout comme l’intensification des collaborations internationales (avec notamment une cinquantaine d’actions d’exploration et de participation à des réseaux de recherche). Une autre caractéristique forte est le lien avec les Universités mais aussi avec de très nombreux organismes de recherches, associés à la stratégie de l’INSU au travers des commissions spécialisées mis en place par l’institut. L’institut pilote également 22 grandes infrastructures de recherche nationales et internationales

Fonction

Au sein du Comité Exécutif de l’INSU, le directeur adjoint ou la directrice adjointe Technique de l’INSU a pour mission le suivi des moyens techniques opérationnels en transverse au sein de l’institut et contribue à la mise en place de moyens nationaux. La mission s’exercera au sein de la Direction Adjointe en charge des développements instrumentaux innovants avec l’appui des chargés de mission associés et de la Commission Spécialisée Instrumentation Innovante et Transverse.

Outre le suivi opérationnel, elle/il coordonne en étroite synergie avec les autres directions adjointes de l’Institut la jouvence et la modernisation des moyens nationaux labellisés par l’INSU : plateformes, instruments, équipements et parc nationaux. Elle/Il assure ainsi le suivi des moyens technique et des ressources humaines, et la mise en place des moyens nationaux, en collaboration avec les directeurs et directrices adjoint(e)s scientifiques (DAS) de domaine et transverses ainsi que le support de chargés et chargées de missions.

A ce titre, la/le DAT est chargé(e) de conduire la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) de l’INSU en synergie forte avec la Direction de l’Institut et notamment la direction adjointe au pilotage administratif. Elle/il a pour mission d’identifier les compétences stratégiques au sein des BAP d’accompagnement à la recherche (A-B-C) et de la BAP E dans sa composante informatique scientifique à maintenir et/ou développer au sein des laboratoires et des OSU de l’institut. Elle/Il est vigilant.e aux besoins émergents notamment en nouvelles expertises.

Elle/il assure une mission de coordination et d’animation nationale des directions techniques des laboratoires et des OSU, le suivi des réseaux métiers de l’Institut et de la MITI ainsi que la formation permanente via les actions nationales portés par l’INSU.

La/le DAT fait partie du Comité Exécutif de l’INSU et participe à ce titre aux discussions stratégiques concernant la politique de l’institut et les attributions de ressources. Elle/Il représente la direction de l’institut dans les comités CNRS et inter-organismes dans son domaine de compétence.

Les fonctions du DAT le conduisent à travailler avec les laboratoires, les commissions spécialisées, l’ensemble des DAS de l’institut et les équipes fonctionnelles de l’INSU. Dans le cadre de comités où elle/il serait nommé par la Direction de l’Institut, elle/il interagit avec les autres instituts du CNRS, les organismes partenaires et les industriels.

Parmi les spécificités de la fonction :

  • La date souhaitée de prise de fonction est fixée 2ème semestre 2022 pour assurer un biseau jusqu’au 31/12/2022
  • La localisation de la fonction se situe au Siège du CNRS, Campus Gérard Mégie, 3 rue Michel  Ange, 75016 Paris.
  • La / Le titulaire de la fonction bénéficie d’un régime indemnitaire spécifique.

 

Profil recherché

La  candidate  ou  le  candidat   doit   être   un ingénieur ou une ingénieure  de   haut   niveau   dans   un   des   domaines de compétence couverts par l’INSU et une volonté de recherche de l’excellence. Elle / il devra être en mesure de :

  • se prévaloir d’ / démontrer une expérience avérée de la direction de projets expérimentaux structurants ou/et d’équipes techniques au niveau d’une UMR, UAR ou d’un OSU,
  • proposer une vision stratégique de l’emploi dans les champs disciplinaires de l’INSU,
  • convaincre d’une capacité à développer des interfaces innovantes, notamment avec le monde industriel,
  • avoir une bonne connaissance du système français de la recherche et de l’innovation,
  • présenter de grandes aptitudes relationnelles et un goût pour le travail en équipe, le sens de l’écoute, du partenariat, de l'organisation et du management.

 

Modalités de candidature

Les candidatures sont à adresser à l’Institut, et se composent :

  • d’un curriculum vitae, incluant une liste de responsabilités de projets, de réalisations et de brevets, et le cas échant de publications,
  • d’une lettre de motivation incluant un projet exprimant sa conception du rôle de DAT et de sa place au sein de l’INSU, ainsi que de l’expérience apportée à l’institut sur les attendues de la fonction de DAT.

 

Ce dossier doit parvenir par courrier électronique et au plus tard le 31 mai 2022 à l’adresse suivante :

recrut_dat_insu@services.cnrs.fr

 

Le comité exécutif de l’INSU, dirigé par le DI, est en charge de présélectionner et d’auditionner les candidats; le comité exécutif pourra également, s’il le souhaite, susciter des candidatures qui devront être déposées dans le délai imparti.

Les autres opportunités

Emplois
Bientôt terminé

Directeur des opérations scientifiques de l'institut polaire français (IPEV)

Date limite des dépôts
Emplois
Bientôt terminé

Directeur du Laboratoire de physique et chimie de l’environnement et de l’espace

Date limite des dépôts
Emplois
Bientôt terminé

Appel à candidatures pour le Laboratoire Franco-Chilien d’Astronomie au Chili

Date limite des dépôts